New Ribbon
Imprimer la page

Les dates clés de l'histoire du scoutisme

1907 Naissance du scoutisme
  Baden Powel organise, durant l'été 1907, un camp expérimental sur l'île Brownsea. Il réunit 22 garçons qui sont divisés en 4 patrouilles (unité de base pour la formation, le travail et le jeu. Il avait recruté ces adolescents à la hâte, ils étaient issus de diverses classes sociales.
1909 Les filles se joignent au mouvement scout
  Lors d'un rassemblement à Londres, des filles ont demandé la permission à Baden Powell de pouvoir faire parti du groupement et ont reçu la permission de s’inscrire aux éclaireurs. C'est finalement la soeur de Baden Powell qui s'occupe de cette nouvelle unité. Les éclaireuses suisses ont été fondé en 1919 alors que les éclaireurs (les garçons) en 1913, c'est à dire six ans plus tard.
1910 Le scoutisme arrive en Suisse
  Les scouts s'organisent au niveau national en une fédération masculine et une autre féminine. Actuellement, une seul association mixte, le Mouvement Scout de Suisse, réunit 48'000 scouts.
1914 Création de la branche louveteaux, le scoutisme s'ouvre au plus jeunes
1915 Le virus scout atteint Fribourg
  A Fribourg, le premier groupe est fondé en 1915. Il s'appelle «la première de Fribourg» (actuellement St-Nicolas / St-Paul). La première section d'éclaireuses naît à Bulle en 1923. A nouveau, deux associations distinctes regroupent d'un côté les garçons et de l'autre les filles. Depuis, nous sommes 1400 regroupés sous l'égide de l'Association des Scouts Fribourgeois (ASFr), mixte.
1923 Naissance de la première section d’éclaireuses à Bulle
1937 Au revoir de BP
  BP fait ses adieux au Jamboree de Hollande, puis il se retire au Kenya avec sa femme.
1939 La mobilisation sonne
  Le mouvement mondial compte alors plus de 3 millions de membres, à travers une cinquantaine de pays.
  «Toujours prêt» et «BA» n’ont jamais aussi bien fonctionné. Les scouts sont chargés de missions diverses: animateurs pour les réfugiés, agents de liaison, récupérateurs de papier et métaux, auxiliaires de la Croix-Rouge,... et tout ceci en l’absence de leurs chefs mobilisés. Les groupes scouts alors isolés.
  Une fois la guerre terminée, un jamboree de la paix est organisé en 1947, par les mouvements scouts mondiaux, afin de rappeler les valeurs de paix et de fraternité.
1957 Jamboree mondial dans la Vallée de Conche
  Une délégation de sections fribourgeoises prend part au Jamboree mondial dans la Vallée de Conche.
1958 1er Jota
  Suite au Jamboree de 1957, lors duquel une petite station de radio-amateur avait été installée pour entrer en contact au hasard, pour s'amuser, avec d'autres amateurs, scouts ou non, les scouts ont créé le premier Jota, qui est un rendez-vous « sur les ondes ».
Années 60 Dans les années suivantes, plusieurs pays ont obtenu leur indépendance. Le Scoutisme dans les pays en voie de développement évolua progressivement pour devenir un programme des jeunes, conçu par les responsables scouts locaux, pour mieux répondre aux besoins de leurs communautés. Notons qu’en 1969, Neil Armstrong, qui est un ancien scout, porte l’écusson mondial lors de son voyage sur la lune.
Années 70-80 Des récompenses
  En 1981, le prix de l’Unesco de l’éducation pour la paix a été attribué aux scouts pour récompenser leurs efforts en faveur de la paix. Cinq ans auparavant, c'est le prix Silver Anvil qui avait été donné au mouvement. En 1982, il reçoit la distinction présidentielle du Rotary International et le Prix Schmidheiny de la Liberté pour la contribution du scoutisme à la sauvegarde de la dignité humaine dans une société libre. En 1984 enfin, le prix du Rotary pour la compréhension mondiale.
1980 1er camp fédéral mixte
  Premier camp fédéral mixte en Gruyère qui rassemble plus de 22'000 scouts. Ce rapprochement entre les mouvements féminin et masculin aboutira à leur fusion en 1987, de laquelle naîtra le Mouvement Scout de Suisse (MSdS). Auparavant, la branche masculine avait organisé 6 camps fédéraux (1925 Berne, 1932 Genève, 1938 Zurich, 1948 Trevano, 1956 Saignelégier, 1966 Domleschg). Du côté féminin, ce sont 3 camps qui avaient eu lieu (1949 Gothard, 1957 Goms, 1969 vallée de Blenio).
1990 Les scouts fribourgeois se réunissent aussi autour du lac de Gruyères pour fêter leurs 75 ans d’existence au travers d’un camp cantonal sur les traces du comte de Gruyères.
1994 Deuxième camp fédéral mixte baptisé Cuntrast
2001 Camp cantonal Enerd'ji@
  Actuellement le dernier camp cantonal, il rassembla 800 scouts à Gletterens. Mais celui-ci a du être interrompu au bout de quelques jours, car les conditions météorologiques avaient rendu le terrain impraticable.
2007 Le 100e du scoutisme mondial
  A cette occasion, un Jamboree est organisé en Grande-Bretagne. 40'000 scouts de 146 pays différents se sont réunis pour assister au lever du soleil au matin du 1er août, moment précis du 100e anniversaire.
  Les Scouts fribourgeois remportent cette année-là le Prix du social.
2008 camp fédéral dans la plaine de la Linth
2011 Jamboree en Suède
1993-2012 Plus de 35 pays ont adhéré à l'organisation mondiale du mouvement scout (OMMS). Cette association ainsi que la AMGE (association Mondiale des Guides et Eclaireuses) regroupent environ 38 millions de scouts de par le monde. Le mouvement de jeunesse est vécu différemment d'un pays à l'autre, mais leur but commun reste le développement global de la personnalité. Dans un but écologique, humanitaire ou encore pour des échanges entre scouts, de nombreux projets concrets ont été réalisés avec succès dans le monde entier.

TOP